6 juin 2024

La Boulangère et le handball féminin amateur

Depuis 2017, La Boulangère est engagée dans le sport féminin. À travers les aventures de ces sportives, nous souhaitons avant tout encourager les femmes, professionnelles comme amateures, à s’accomplir dans des projets personnels. En 2023, nous avons lancé une initiative intitulée « Le Goût du Hand », qui habille les clubs amateurs de nos couleurs et notre coquelicot. Nous avons eu le plaisir de rencontrer trois handballeuses passionnées du club des Herbiers VHB, un club mythique qui fait partie de notre belle communauté #LeGoûtDuHand.

Rencontre de 3 handballeuses du club des Herbiers VHB :

  • Eva, 31 ans, conseillère en gestion de patrimoine, elle est au club depuis 3 ans et jeune maman depuis 1 an. Elle joue arrière droite.
  • Mathilde R, 23 ans, assistante dentaire, est au club depuis 4 ans. Elle joue demi-centre.
  • Mathilde C, 25 ans, conseillère en activité physique adaptée, elle est depuis 3 ans au club. Elle joue pivot.
©La Boulangère

Comment l’équipe féminine a-t-elle évoluée ces dernières années ?

Mathilde R : L’équipe féminine du club des Herbiers VHB a brillé en N1 il y a quelques années, et bien que nous ayons connu des hauts et des bas, nous sommes fières de notre retour en pré-national l’année dernière.

Eva :  Il est vrai que nous avons dû faire face à des défis, notamment lorsque plusieurs d’entre nous sont devenues mamans la même année. Nous étions beaucoup à avoir manquer une bonne partie de la saison.

Quel est l’événement marquant de votre équipe cette année ?

Mathilde C : La victoire lors du derby contre La Roche-sur-Yon a été un moment fort. Généralement, les derbys, qui opposent des clubs rivaux, sont très attendus et nous avons vraiment savouré cette victoire.

Mathilde R : Ce sont des rencontres contre des équipes de N3, un niveau au-dessus du nôtre, où nos victoires sont inattendues et encore plus belles. Ces matchs nous montrent ce dont nous sommes capables. Au-delà des faits positifs, il y a aussi eu des moments difficiles. Notre descente l’année dernière est un exemple marquant.

© Les Herbiers VHB

 

Avez-vous une icône du sport féminin ?

Mathilde R : Je pense à Estelle Nze Minko, joueuse de l’équipe de France de handball. Elle est humble et partage de belles valeurs tout en montrant un bon niveau de jeu sur le terrain.

Eva : Pauletta Foppa, malgré son jeune âge, a un parcours remarquable ! Elle montre une maturité et une force incroyables.

Mathilde C : J’aime beaucoup Nora Mork, handballeuse norvégienne, pour sa puissance et sa présence sur le terrain. Finalement, nous avons cité que des joueuses de handball !

 Comment parvenez vous à équilibrer vie personnelle, professionnelle et sportive ?

Eva : Très bonne question, en effet, c’est une organisation complexe ! Entre les deux entrainements par semaine, un match le weekend, s’ajoute à cela ma petite fille de moins d’un an… Il faut être organisé ! Finalement, toute cette organisation fait partie de mon équilibre. Je n’ai jamais été aussi motivée que cette année ! Le sport, ce sont les moments où j’arrive à prendre du temps pour moi. Si les années précédentes, les saisons pouvaient me paraitre longues, cette année, jongler entre mon nouveau rôle de maman, mon travail et la passion du handball a décuplée ma motivation !

Mathilde R : Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours organisé ma vie autour du sport. Maintenant que je suis active professionnellement, tout se combine parfaitement et je profite encore plus de ces moments. J’apprécie aller au club, même les week-ends où je ne joue pas, pour regarder les autres équipes jouer. Bien sûr, parfois cela peut demander quelques concessions.

Mathilde C : Le sport régie mon quotidien que ce soit professionnellement ou personnellement. Je m’organise en fonction, mais cela ne m’ajoute pas de contraintes car je le considère nécessaire à mon quotidien.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre pratique du handball ?

Eva, Mathilde C et Mathilde R : L’esprit collectif, sans hésitation !

Mathilde R : Le handball véhicule de nombreuses valeurs, et il a aussi façonné mon cercle d’amis. C’est une grande famille pour moi.

Le sport féminin, et le handball plus précisément, est-il assez représenté en France selon vous ?

Mathilde R : Certains sports bénéficient d’une bonne visibilité à l’écran, mais il est frustrant de constater que le handball n’est pas aussi accessible que le football, par exemple. Nous devons souvent attendre les phases finales pour voir les matchs sur les chaînes principales. De plus, les matchs masculins sont généralement plus diffusés que ceux de l’équipe de France féminine.

 

Quel est votre rituel d’avant match ?

Eva : Nous aimons passer du temps ensemble, discuter et souvent nous faisons des coiffures assorties. C’est notre moment d’avant match. Nous arrivons sur le terrain avec toutes les mêmes tresses, cela nous fait rire !

 

Et enfin, qu’est-ce que prendre du Temps pour Soi, selon vous ?

Mathilde R : C’est oser faire des choses que l’on on a envie, c’est prendre le temps de les faire.

Eva : Lorsque la saison est finie, que tous nos weekends et soirs sont disponibles, nous pouvons prendre du temps pour nous, en dehors du sport.

Mathilde C : Pour ma part, le handball me manque toujours un peu dès que la saison est finie. C’est avec ce sport que je réussis à prendre du temps pour moi.

 

 

En 2024, La Boulangère fait un pas de plus en faveur du sport au féminin en proposant à 16 clubs, composés d’équipes de handball féminines et amatrices, des équipements à nos couleurs ainsi que le goûter d’après match. Pour les (re)découvrir, rendez-vous ici !

Un grand merci à Mathilde R, Eva et Mathilde C pour cette interview et le temps accordé.

 

 

Rédaction La Boulangère

FIFAV – La Boulangère, les femmes et l’aventure

Alors que le Festival International du Livre et du Film d’Aventure à La Rochelle vient se clôturer sa 20è édition, La Boulangère révèle les résultats d’une grande enquête menée avec l’institut Nielsen Sports sur le rapport des Français à l’aventure et notamment l’intérêt que portent les femmes à l’aventure.

La Boulangère & l’aventure

FIFAV – La Boulangère révèle les résultats d’une étude sur l’aventure

Alors que le Festival International du Livre et du Film d’Aventure à La Rochelle vient d’ouvrir ses portes, La Boulangère révèle les résultats d’une grande enquête menée avec l’institut Nielsen Sports sur le rapport des Français à l’’aventure et notamment l’intérêt que portent les femmes à l’aventure.

Handball – Tournoi de France – Equipe de France féminine

Fournisseur officiel de la Fédération Française de Handball depuis 2020 et notamment de l’Équipe de France féminine, La Boulangère poursuit son accompagnement dans cette discipline et s’engage désormais auprès des clubs féminins amateurs via le lancement d’un dispositif de sponsoring intitulé « Le Goût du Hand »