29 novembre 2021

MONDIAL IHF 2021 – Dix-huit joueuses retenues

Au lendemain du second match de préparation remporté par les Bleues face à la Hongrie (29-28), Olivier Krumbholz a dévoilé la liste des dix-huit joueuses qui s’envoleront mardi en Espagne pour disputer le Mondial IHF. L’équipe de France débutera le championnat du monde, à Granollers, vendredi à 18h, face à l’Angola, dans le cadre du tour préliminaire. Un match à suivre en direct sur beIN SPORTS.

© FFHandball / Icon Sport

Première compétition internationale pour le trio Granier-Ondono-Toublanc

Des vingt joueuses retenues pour la préparation au Mondial, deux d’entre elles sont donc écartées de la sélection finale pour le Mondial IHF. Si la non-sélection d’Orlane Anhada (4 capes) n’est pas une immense surprise, il n’en est pas de même pour Pauline Coatanea. La Brestoise, notamment championne d’Europe et championne olympique, n’a pas convaincu le sélectionneur. Olivier Krumbholz a donc choisi de faire confiance à Alicia Toublanc et à Lucie Granier (toutes deux créditées de 4 sélections) pour occuper le flanc droit de l’équipe de France. Si Laura Flippes est polyvalente sur les postes d’ailière et d’arrière, la sociétaire de Paris 92 semble plutôt dévolue au poste d’arrière avec Océane Sercien-Ugolin. Avec une seule sélection au compteur, Oriane Ondono, 25 ans, sera aussi du voyage en Catalogne. La pivot des Neptunes de Nantes a disputé seulement 14 minutes sous le maillot bleu, dimanche face à la Hongrie. Une première convaincante pour épauler le duo Béatrice Edwige et la benjamine du groupe Pauletta Foppa, 20 ans.

Les deux tiers des sélectionnées sont championnes olympiques

Après les retraites internationales de Blandine Dancette, de Siraba Dembélé-Pavlovic, d’Alexandra Lacrabère et d’Amandine Leynaud, la non-sélection de Pauline Coatanea, l’équipe de France qui se présentera en Catalogne vendredi face à l’Angola sera inédite avec « seulement » douze de ses championnes olympiques. Olivier Krumbholz aura tout le loisir de changer sa liste des 16 joueuses pour chacun des matches : c’est la nouvelle règle IHF qui permet ainsi un maximum de rotations et de concerner les dix-huit sélectionnées. En plus de faire souffler des joueuses qui en ressentiraient le besoin, en cas de coup dur le Lorrain pourrait aussi rappeler des éléments parmi la liste élargie de 35. « À Barcelone, on n’est pas très loin, on pourra faire venir les joueuses en une heure d’avion », faisait remarquer Olivier Krumbholz, ce week-end. Le coach, double champion du monde, ne s’interdit pas d’utiliser toute la richesse du vivier tricolore.

Rédaction : FFHandball

LE GROUPE : 18 JOUEUSES
Gardiennes : Cléopatre DARLEUX (Brest Bretagne HB) – Catherine GABRIEL (Paris 92) – Laura GLAUSER (Györ)
Ailières gauches : Coralie LASSOURCE (cap – Brest Bretagne HB) – Chloé VALENTINI (Metz HB)
Arrières gauches : Kalidiatou NIAKATE (Brest Bretagne HB) – Estelle NZE MINKO (Györ) – Allison PINEAU (Buducnost)
Pivots : Béatrice EDWIGE (Rostov) – Pauletta FOPPA (Brest Bretagne HB) – Oriane ONDONO (Neptunes de Nantes)
Demi-centres : Tamara HORACEK (Metz HB) – Méline NOCANDY (Metz HB) – Grace ZAADI DEUNA (Rostov)
Arrières droites : Laura FLIPPES (Paris 92) – Océane SERCIEN-UGOLIN (Krim Ljubljana)
Ailières droites : Lucie GRANIER (ES Besançon) – Alicia TOUBLANC (Brest Bretagne HB)

Mondial IHF 2021 en Espagne : 1er au 19 décembre

Tour préliminaire à Granollers : France – Monténégro – Angola – Slovénie
Vendredi 3 décembre à 18h00 : France – Angola en direct sur beIN SPORTS
Dimanche 5 décembre à 18h00 : Slovénie – France en direct sur beIN SPORTS et sur TMC
Mardi 7 décembre à 20h30 : France – Monténégro en direct sur beIN SPORTS

La Première Division Féminine de Basketball devient La Boulangère Wonderligue !

La Boulangère et la Ligue Féminine de Basketball (LFB) annoncent un partenariat exceptionnel de trois saisons. Initié et orchestré en collaboration avec les équipes d’Infront France, cet accord historique comprend notamment le premier naming de la division d’élite du basket féminin français qui deviendra, à partir de septembre 2024, La Boulangère Wonderligue.

Vidéo | Arrivée du Class40 La Boulangère Bio sur la ligne de The Transat CIC

Une grande émotion a envahi Amélie Grassi au moment de couper la ligne d’arrivée de The Transat CIC. Ce dimanche 12 mai 2024 à 2 heures et 27 secondes (heure française), la skipper de La Boulangère Bio, seule femme engagée en Class40, a passé cette ligne virtuelle au large de New York, mettant ainsi un point final à cette traversée exceptionnelle.

Grand-voile déchirée pour Amélie Grassi sur La Boulangère Bio

Au cœur de la flotte des Class40, il y a une boule d’énergie lancée vers New York. Il s’agit d’Amélie Grassi à bord de La Boulangère Bio. Si les conditions météorologiques n’ont pas épargné les marins et les bateaux depuis le départ, Amélie ne se laisse pas abattre.