26 mai 2023

Ces femmes qui ont la flamme : comment ont-elles changé le sport ?

Première partie

Si les femmes n’ont pas toujours été les bienvenues sur les terrains de sport, les jeunes (et moins jeunes !) redécouvrent aujourd’hui les histoires de celles qui ont su ouvrir la voie et défricher le champ des possibles. Pionnières déterminées, athlètes d’exception ou femme de tous les jours, nombreuses sont celles qui ont osé bousculer l’ordre établi. Portraits express de ces figures incontournables ou confidentielles !

Les fmmes qui ont fait changer le sport - Partie 1

1. Annette Kellerman

La sirène au corps de rêve n’était pas qu’une nageuse émérite, elle est également la créatrice du premier maillot de bain féminin, adaptée à la pratique sportive de la nage. En 1905, après 10 heures passées dans une eau à 11° pour tenter de traverser la Manche, elle voit sa performance sabotée par une combinaison absurde, sensée préserver sa pudeur. Annette Kellerman a alors cousu, défendu et commercialisé son maillot pour permettre à toutes les femmes de disposer librement de leur corps et des joies aquatiques.

Annette Kellerman - L'inventrice du premier maillot de bain féminin

2. Alice Milliat

Elle est à l’origine des premiers Jeux Olympiques féminins, à une époque où ces épreuves sont jugées « inintéressantes, inesthétiques et incorrectes » par le Comité International Olympique (CIO) de Pierre de Coubertin. C’est grâce à son action déterminée que les femmes peuvent désormais briller dans cette compétition mythique. Sans Alice Milliat, pas de légendes sportives féminines !

Alice Milliat
Fondation Alice Milliat

3. Kathrine Switzer

Elle est la première femme à avoir osé participer au marathon de Boston en 1967. Seule dans son groupe d’entrainement exclusivement masculin, forcée de convaincre son coach qu’elle a les capacités physiques de courir, harcelée par les organisateurs de la course qui cherchent à lui arracher son dossard… Kathrine Switzer a fait preuve d’une force mentale admirable qui donne envie de chausser les baskets dans la seconde !

Embed from Getty Images

4. Cheryl Bridges 

À une époque où la course à pied était proscrite pour les femmes, Cheryl Bridges brave les interdits pour s’adonner à sa nouvelle passion. Elle constate les bienfaits du sport sur son corps et son mental. Elle développe une endurance cardiovasculaire impressionnante et devient même la première bénéficiaire féminine d’une bourse universitaire sportive. Contre les avis de son entourage, elle s’entraine avec ferveur et établit un nouveau record du monde de marathon en 1971.

Cheryl Bridges

5. Junko Tabei

Créatrice du Ladies Climbing Club : Japan en 1969, Junko Tabei se passionne pour l’escalade et l’alpinisme de haute montagne. Rompue à ce sport qu’elle pratique dans le monde entier, elle fait partie de la première expédition 100% féminine à partir à la conquête de l’Everest. Après que son campement soit enseveli sous la neige, elle prend la tête du convoi et, déterminée à aller au bout du voyage, elle devient la première femme à arriver sur le toit du monde. Quelques années plus tard, elle est également la première alpiniste à compléter les mythiques sept sommets.

Junko Tabei

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | Un parcours en deux temps pour les Class40

La direction de course a réuni ce matin les 95 duos engagés sur la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre pour un ultime briefing. Au cours de celui-ci, les concurrents de la Class40 ont été informés d’une escale obligatoire à Lorient en raison d’une grosse dépression prévue dans le Golfe de Gascogne ces prochains jours.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | Amélie Grassi « Nous avons cet objectif commun de féminiser le sport »

Soutenue par La Boulangère Bio depuis 2021, Amélie Grassi, qui prendra le départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre ce dimanche, souhaite que la course au large puisse s’ouvrir davantage aux femmes. C’est d’ailleurs en ce sens qu’elle a choisi une nouvelle fois de constituer un équipage 100% féminin aux côtés d’Anne-Claire Le Berre. Les deux femmes nous livrent leurs regards sur le sport au féminin.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | En tête à tête avec le duo La Boulangère Bio

La Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre a ouvert officiellement ses portes ce matin. Tandis que le monocoque La Boulangère Bio a pris place dans le bassin Paul Vatine aux côtés des 43 autres Class40, Amélie Grassi et Anne-Claire Le Berre s’apprêtent à vivre une dernière semaine à terre intense. Préparation de la météo, rencontres avec les collaborateurs La Boulangère Bio, séances de dédicaces (le dimanche 22 et le vendredi 27 à 16h30 sur le stand La Boulangère Bio), mais aussi rendez-vous médias vont ponctuer les journées des deux navigatrices.