30 novembre 2023

Handball au féminin : passionnément déterminé

À travers des matchs palpitants, des performances détonantes et un enthousiasme communicatif, l’équipe de France féminine de handball s’est fait une place de choix dans le paysage sportif. Retraçons les grandes étapes qui ont marqué l’histoire de cette discipline qui fait de plus en plus d’adeptes !

Et pour les passionnés du handball féminin, retrouvez notre interview de Béatrice Barbusse, vice-présidente déléguée de la fédération de Handball, qui nous apporte sa vision du sport au féminin.

Handball au féminin, passionnément déterminé - La Boulangère, Du Temps Pour Soi

Un sport pensé pour que brillent les femmes

Combinaison de différentes disciplines apparues autour de 1900, le handball s’est vite fait une place dans le cœur des femmes sportives. En effet, en 1919, l’allemand Carl Schellenz, professeur d’EPS, s’inspire entre autres du « torball », une activité de plein air se jouant à la main, pour dessiner les contours de notre handball actuel. Il introduit le dribble et recommande l’utilisation d’une petite balle pour permettre aux filles comme aux garçons de s’essayer à ce sport.

Engouement global et équipes locales

À travers le monde, le handball suscite intérêt et curiosité. Une compétition voit le jour à Los Angeles en 1919, sous l’impulsion d’un irlandais nommé Casey. Quelques années plus tard, les Pays-Bas lui consacrent une commission puis lui offrent plus de visibilité en organisant un match de démonstration lors des Jeux Olympiques de 1926 d’Amsterdam. La discipline séduit et ce sont bientôt 8 pays, dont la France, qui fondent l’actuelle Fédération Internationale de Handball (IHF) en 1946. La voie s’ouvre pour les athlètes et leurs rêves de victoire !

1952 : une victoire prometteuse pour la France

Le premier match de handball féminin d’ampleur internationale a lieu en 1949. S’en suivront alors des tournois divers, en intérieur et en extérieur. La première victoire française intervient en 1952 quand son équipe triomphe des allemandes de la Sarre. Lors du premier Championnat du monde féminin de 1957, l’équipe de France s’illustre avec le titre de vice-championne du monde, un début prometteur qui mettra quelques temps à prendre son essor.

L’ascension d’une véritable passion française

Le Championnat du monde de 1999 marque un tournant décisif pour le handball féminin français. L’équipe nationale a commencé à se forger une réputation internationale grâce à des joueuses exceptionnelles telles que Allison Pineau, Alexandra Lacrabère et Siraba Dembélé. Leur talent, allié à une détermination sans faille, a permis à la France d’attirer l’attention et le respect des amateurs de handball du monde entier. S’en suivront de nouveaux succès retentissants : 12 médailles dans les grands événements internationaux, championnes du monde en 2003 et en 2018… et première médaille d’or olympique de leur histoire en 2021.

Béatrice Barbusse FFHB - La Boulangère, Du Temps Pour Soi

Les héroïnes d’aujourd’hui

Au-delà des exploits sur le terrain, l’équipe féminine française de handball incarne des modèles pour les générations futures. Avec des athlètes comme Léna Grandveau, Floriane André et Oriane Ondono, l’avenir de la discipline s’annonce radieux. Leur combativité, leur travail d’équipe et leur passion pour le sport ont inspiré de nombreuses jeunes filles à embrasser le handball et ses valeurs.

Equipe de France féminine de handball - La Boulangère, Du Temps Pour Soi

Les amateurs sur le terrain des valeurs

En France ce sont plus de 510 000 licenciés, hommes et femmes, qui perpétuent cette passion. Un chiffre qui augmente régulièrement à mesure que le handball gagne en exposition et en popularité. Plus de 2 400 clubs sont disséminés à travers le territoire pour rendre ce sport toujours plus accessible. À travers Le Goût du Hand, nous soutenons toutes les handballeuses, professionnelles comme amatrices, dans leur quête de performance, de bien-être et de convivialité !

Handball amateur - La Boulangère, Du Temps Pour Soi

Mondial IHF 2023 – Plus que la Norvège avant les quarts !

Il leur reste maintenant leur bête noire, la Norvège, qui, si elle bat la Slovénie ce soir, permettra aux Bleues de se qualifier pour les quarts directement. Le match sera tout de même d’une belle intensité et à suivre sur beIN SPORTS et TFX à 20h30.