17 mai 2021

En route pour Tokyo : 22 joueuses retenues pour la préparation

Les noms des 22 joueuses retenues pour la préparation de Tokyo ont été dévoilés ce lundi 17 mai par Olivier Krumbholz. Accompagnées par l’ensemble du staff, les Bleues se rendront à Capbreton dès le 10 juin pour un premier module de deux semaines. 

En route pour Tokyo : 22 joueuses retenues pour la préparation
© FFHandball / Icon Sport

Elles sont désormais 22 joueuses à pouvoir prétendre porter les couleurs de l’équipe de France en juillet prochain à Tokyo. Vingt-deux joueuses choisies non sans difficultés comme l’explique Olivier Krumbholz

Une telle liste comporte toujours des arbitrages car il y a bien plus que trois bonnes joueuses par poste dans le handball français. Les choix ont été faits en fonction de l’expérience et parfois de la jeunesse. Ce groupe élargi est équilibré et permettra de réaliser un travail de qualité.

Parmi les joueuses sélectionnées, l’on retrouve deux néophytes sur la scène internationale, Claire Vautier et Emma Jacques qui n’est autre que la fille des anciens joueurs professionnels Mélinda Szabo et de Pascal Jacques. Si les deux jeunes arrières ne possèdent pas l’expérience de la plupart des autres joueuses retenues pour cette préparation, elles comptent bien faire parler leur talent pour tenter de décrocher le précieux billet pour Tokyo. 

Emma Jacques est jeune et pas totalement affirmée dans ses savoir-faire. Elle a montré de belles choses lors du stage en avril. Elle progresse très vite et elle représente un pari pour l’avenir, indique Olivier Krumbholz, Claire est une excellente joueuse de Ligue Butagaz Énergie. Nous l’avons sollicitée plusieurs fois en stage et cette joueuse me plait. Elle est très engagée, elle joue juste et avec sûreté. Certes, elle possède moins de chances que d’autres de s’envoler pour le Japon mais, je le répète, je prendrai les meilleures pour Tokyo.

Avec des postes triplés, voire quadruplés pour le poste spécifique de gardiennes, cette liste devrait connaître une réduction à l’issue des deux premières semaines de préparation (10 au 25 juin). Les joueuses dont les noms figureront dans la liste réduite effectueront alors une seconde période de stage du 30 juin au 7 juillet. C’est le 10 juillet que le groupe définitif s’envolera pour le pays du Soleil Levant.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | Un parcours en deux temps pour les Class40

La direction de course a réuni ce matin les 95 duos engagés sur la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre pour un ultime briefing. Au cours de celui-ci, les concurrents de la Class40 ont été informés d’une escale obligatoire à Lorient en raison d’une grosse dépression prévue dans le Golfe de Gascogne ces prochains jours.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | Amélie Grassi « Nous avons cet objectif commun de féminiser le sport »

Soutenue par La Boulangère Bio depuis 2021, Amélie Grassi, qui prendra le départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre ce dimanche, souhaite que la course au large puisse s’ouvrir davantage aux femmes. C’est d’ailleurs en ce sens qu’elle a choisi une nouvelle fois de constituer un équipage 100% féminin aux côtés d’Anne-Claire Le Berre. Les deux femmes nous livrent leurs regards sur le sport au féminin.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | En tête à tête avec le duo La Boulangère Bio

La Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre a ouvert officiellement ses portes ce matin. Tandis que le monocoque La Boulangère Bio a pris place dans le bassin Paul Vatine aux côtés des 43 autres Class40, Amélie Grassi et Anne-Claire Le Berre s’apprêtent à vivre une dernière semaine à terre intense. Préparation de la météo, rencontres avec les collaborateurs La Boulangère Bio, séances de dédicaces (le dimanche 22 et le vendredi 27 à 16h30 sur le stand La Boulangère Bio), mais aussi rendez-vous médias vont ponctuer les journées des deux navigatrices.