8 novembre 2023

48 premières heures menées tambour battant pour le Class40 La Boulangère Bio !

Le duo 100% féminin de La Boulangère Bio effectue un remarquable début de deuxième étape. Dans des conditions de vent et de mer difficiles, Amélie Grassi et Anne-Claire Le Berre tiennent le rythme face à des leaders qui ne baissent pas la garde. Les bateaux sont poussés à leur maximum et la vie à bord est quant à elle réduite à son plus strict minimum.

En ce début d’après-midi, le Class40 La Boulangère Bio progresse cap au sud, au près débridé le long de la péninsule ibérique. Amélie et Anne-Claire avancent tribord amure dans un vent de sud-ouest pour une petite vingtaine de nœuds et occupent la 9e place du classement.

Les 48 premières heures de course ont demandé une attention de chaque instant pour tenir le rythme impulsé par les leaders. L’horizon commence à se dégager avec un vent qui devrait s’assagir dans les heures à venir. Une accalmie attendue après une nuit sous tension avec la gestion d’un front dépressionnaire au passage du Cap Finisterre. Il a fallu ménager le Class40 dans le vent atteignant 30-35 nœuds. Ce même front a d’ailleurs fait plusieurs dégâts chez les IMOCA partis hier du Havre.

A bord du Class40 au coquelicot, Amélie et Anne-Claire ne sont pas encore totalement installées dans un rythme régulier. Le bruit est assourdissant et il est difficile de trouver une position confortable pour se nourrir ou se reposer tant le bateau tape depuis le départ de Lorient.

Évoluant à seulement 26 milles derrière les leaders, le duo La Boulangère Bio sait que le confort viendra un peu plus tard. Les compétitrices sont pour l’instant animées par l’adrénaline du challenge qu’elles sont en train de relever et l’ambiance est excellente à bord. Elles s’attendaient, dans les conditions soutenues de ce début de course, à ce que les organismes soient sollicités. C’est le prix à payer pour rester au contact du groupe de tête. Pour l’heure l’objectif est rempli.

Depuis qu’elles ont viré ce matin derrière le front, Amélie et Anne-Claire ont pu renvoyer de la toile, relâcher un petit peu la pression et vont surtout pouvoir se relayer à la bannette pour recharger les batteries. L’intensité de ce début de course est à l’image de la bataille que vont se livrer les 40 Class40 encore en course (quatre abandons sont à déplorer, ndlr) et il va falloir beaucoup d’énergie pour maintenir la cadence et garder la tête froide pour les décisions stratégiques à venir.

Le classement

1 > Ambrogio Beccaria – Nicolas Andrieu (Alla Grande Pirelli)

2 > Alberto Bona – Pablo Santurde del Arco (Ibsa)

3 > Fabien Delahaye – Corentin Douguet (LEGALLAIS)

4 > Nicolas d’essais – Léo Debiesse (Café Joyeux)

5 > Achille Nebout – Gildas Mahé (Amarris)

 

9 > Amélie Grassi – Anne-Claire Le Berre (La Boulangère Bio)

Mondial IHF 2023 – Plus que la Norvège avant les quarts !

Il leur reste maintenant leur bête noire, la Norvège, qui, si elle bat la Slovénie ce soir, permettra aux Bleues de se qualifier pour les quarts directement. Le match sera tout de même d’une belle intensité et à suivre sur beIN SPORTS et TFX à 20h30.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre | Résumé de la course en vidéo

Elles l’ont fait ! 💪🏽 Découvrez en images l’arrivée d’Amélie Grassi et Anne-Claire Le Berre à Fort-de-France après 19 jours en mer à bord du Class40 La Boulangère Bio. Émotions et retrouvailles qui marquent la fin cette 16e édition de la @TransatJacquesVabre ! Place désormais au repos bien mérité pour notre duo ! 💤