10 novembre 2023

Double montée au mât pour Amélie Grassi pour réparer les aériens

C’est tout sourire et avec un regain d’énergie que le duo de La Boulangère Bio a fait parvenir quelques nouvelles à son équipe à terre aujourd’hui. Et en effet, Amélie Grassi et Anne-Claire Le Berre ont toutes les raisons de partager leur enthousiasme.

Actuellement 11è de la Transat Jacques Vabre Normandie – Le Havre à seulement 65 milles des leaders d’Amarris (Achille Nebout / Gildas Mahé), elles ont déclaré avoir réparé ce jour un souci qui les pénalisait depuis le lendemain du départ. Leurs aériens, c’est-à-dire la girouette et l’anémomètre situés en tête de mât et indiquant la vitesse et la direction du vent,  ne fonctionnaient plus. Cela a eu pour conséquence de dégrader les performances du pilote automatique qui ne fonctionnait plus qu’en mode compas, sans les informations de vent. Amélie et Anne-Claire ont donc navigué à l’aveugle depuis plusieurs jours et ce, dans des conditions de vent et de mer difficiles.

En route vers Madère et l’ile de Porto Santo, marque de parcours obligatoire pour les Class40, elles ont pu profiter de conditions plus stables avec un vent de nord ouest pour 10 à 15 nœuds pour effectuer une montée au mât. C’est Amélie qui a grimpé les 19 mètres de l’espar pour aller essayer de remettre en fonctionnement le système d’aériens. Elle a dû effectuer cette manœuvre éreintante et dangereuse à deux reprises. Mais l’effort a payé puisque la skipper de La Boulangère Bio a pu remettre en route le système .

C’est donc une énorme satisfaction et aussi un gros soulagement pour le duo qui va pouvoir se remettre en mode 100% compétition. Sur une vidéo envoyée cet après-midi, Amélie et Anne-Claire s’amusent à expliquer qu’elles font avancer le bateau sans les mains. Enfin, le pilote automatique peut prendre efficacement le relai ! Le moral est donc au beau fixe alors que les organismes sont aussi soumis à moins de stress et de tension. L’avenir s’annonce tout aussi radieux côté météo avec un vent qui va adonner au fur et à mesure de la progression vers le sud ouest.

Le duo de La Boulangère Bio ne devrait plus tarder à sentir les effets de l’alizé synonyme de glissades au portant.

Le classement

1 > Achille Nebout – Gildas Mahé (Amarris)

2 > Nicolas D’Estais – Léo Debiesse (Café Joyeux)

3 > Matthieu Perraut – Kévin Bloch (Inter Invest)

4 > Ian Lipinski – Antoine Carpentier (Crédit Mutuel)

5 > Xavier Macaire – Pierre Leboucher (Groupe SNEF)

 

11 > Amélie Grassi – Anne-Claire Le Berre (La Boulangère Bio)

FIFAV – La Boulangère, les femmes et l’aventure

Alors que le Festival International du Livre et du Film d’Aventure à La Rochelle vient se clôturer sa 20è édition, La Boulangère révèle les résultats d’une grande enquête menée avec l’institut Nielsen Sports sur le rapport des Français à l’aventure et notamment l’intérêt que portent les femmes à l’aventure.

La Boulangère & l’aventure

FIFAV – La Boulangère révèle les résultats d’une étude sur l’aventure

Alors que le Festival International du Livre et du Film d’Aventure à La Rochelle vient d’ouvrir ses portes, La Boulangère révèle les résultats d’une grande enquête menée avec l’institut Nielsen Sports sur le rapport des Français à l’’aventure et notamment l’intérêt que portent les femmes à l’aventure.